Lancement du premier circuit touristique de Brazzaville

Lancement du premier circuit touristique de Brazzaville

Lancement du premier circuit touristique de Brazzaville

La date du 22 octobre 2016 a été celle du lancement du premier circuit touristique de Brazzaville. Cette inauguration s’est faite sous la tutelle du ministre du tourisme et des loisirs, Arlette Soudan-Nonault et dont l’organisation a été assurée par l’Office national du tourisme. Madame le ministre a fait le tour de la ville capitale Brazzaville en suivant l’itinéraire qui sera désormais celui de ce circuit touristique.

office-national-du-tourisme.jpg
La population locale et les étrangers auront le loisir de faire le tour de Brazzaville grâce à ce circuit chaque samedi, et la visite guidée se fera par Brice Pépin Djambouth.

Le but du circuit touristique de Brazzaville

Selon madame le ministre du Tourisme et des loisirs, ce circuit touristique de Brazzaville est à l’image de ceux qui existent dans toutes les capitales du monde entier. La capitale se veut être au même niveau que d’autres destinations à l’international. Un circuit touristique fait partie de ce que doit offrir une capitale pour les touristes qui viennent la visiter.

circuit-touristique-de-brazzaville.jpg
Désormais, ce circuit fait donc partie des outils touristiques de Brazzaville. Madame le ministre a encouragé toutes les agences de voyage agréées de l’intégrer dans leurs offres.

L’itinéraire du circuit touristique de Brazzaville

Ce 22 octobre, le tour a suivi l’itinéraire que voici : Papa Gaz, Préfecture de Brazzaville, la Cour constitutionnelle, le Palais des congrès, le ministère des Affaires étrangères, le stade Alphonse Massamba Débat, l’autoroute menant à l’aéroport Denis Sassou N’Guessou, la place de la République, l’avenue de l’OUA, le pont du Djoué, les Cataractes, le square de Gaulle, la Case de Gaulle, le pont du 15 août 1960, l’hôtel de ville, le Mémorial Pierre-Savorgnan-de Brazza, les Fresques historiques, la place de la Gare, la cité de Mpila, Viaduc, le Stade Olympic de Kintélé, l’université Denis Sassou N’Guessou avec quelques arrêts sur certains sites.