Au Vietnam le boom du tourisme menace les Alpes du Tonkin

Au Vietnam le boom du tourisme menace les Alpes du Tonkin

Le tourisme de masse est en train de prendre de l’ampleur au Vietnam, et en particulier, dans les Alpes du Tonkin, au nord du pays. L’endroit a perdu beaucoup de son côté naturel. Le progrès, la technologie y ont grandement contribué.

tourisme-de-masse.jpg
Si d’un côté, ces progrès ont des conséquences positives sur l’économie locale, ils causent de nombreux dommages sur les habitants globalement et même sur le marché du travail.

Les Alpes du Tonkin très appréciées

Les célèbres Alpes du Tonkin attirent des touristes venus des quatre coins du monde.
Par exemple, grâce au nouveau téléphérique récemment installé, les visiteurs atteignent bien plus vite le sommet du mont Fansipan, le pic des Alpes du Tonkin. L’endroit est visité par plus de personnes désormais, on parle de 700 000 visiteurs rien que l’année dernière, du jamais vu. En outre, les retombées financières sont considérables car les revenus moyens de la ville se sont multipliés par 3 en 2015.

Les menaces qui pèsent sur les Alpes du Tonkin

Néanmoins, force est de reconnaître que l’installation du périphérique a mis de nombreux riverains au chômage. Pour précision, beaucoup travaillaient comme guides pour des randonnées à pied vers le sommet des Alpes du Tonkin, mais depuis lors, ils sont obligés de chercher d’autres occupations ailleurs. Les visiteurs préfèrent grimper dans le périphérique pour 20mn d’ascension que de grimper à pied les 3 143 m de la montagne.

alpes-du-tonkin.jpg
De plus, le nombre des hôtels et des chambres ont augmenté très rapidement pour répondre aux demandes plus croissantes des voyageurs souhaitant voir les fameuses Alpes du Tonkin. Ces nouvelles constructions ont fait perdre le charme naturel du lieu, et ce sont les boutiques de souvenirs et du béton qui, de plus en plus, façadent le sommet du Fansipan, dans les Alpes du Tonkin.